Taal selectie

Made in Switzerland

Qualité et savoir-faire

Précision, compétence, habileté : des substantifs très souvent associés au label “Made in Switzerland”. Ceci n'est pas le fruit du hasard. Le souci du détail et la quête de la perfection font partie intégrante de l’éthique de travail suisse, des qualités soigneusement transmises de génération en génération.

Des entreprises telles que Nestlé, Roche, Novartis, SGS, ABB, Swatch, Rolex et d'autres multinationales de premier plan, contribuent à la réputation de la Suisse à travers le monde: l'économie suisse demeure la plus innovante au monde, selon le classement de l'Indice mondial 2016 de l'innovation.

Dans le domaine financier également, la Suisse peut compter sur un savoir-faire séculaire. La première banque privée fut érigée au milieu du 18e siècle à Genève et depuis plus de 300 ans, les banquiers suisses investissent dans le développement de leur métier. La place financière genevoise a acquis au fil des ans le statut place financière de premier rang.

Sécurité et stabilité

La Suisse s'est dotée, d’une manière volontariste, d'une législation bancaire ultra-stricte. Les exigences imposées par les autorités suisses à leurs banques renforcent la protection de votre patrimoine financier et augmentent la stabilité de la banque elle-même.

Le cadre réglementaire suisse, qui va au-delà des normes internationales en vigueur, requiert un très haut niveau de solvabilité des institutions financières et impose une séparation stricte entre les avoirs de la banque et ceux du client. Outre ce cadre légal, l'autorité indépendante de surveillance des marchés, la FINMA (Swiss Financial Market Supervisory Authority), exige le respect permanent de ses règles tandis que l'Association suisse des banquiers (SBA) établit des directives et des recommandations en matière d'autorégulation.

Stabilité politique et financière

La gestion rigoureuse des finances publiques et la stabilité politique font de la Suisse depuis des générations, un pays incontournable pour les investisseurs et la finance internationale.

Pays neutre et indépendant, la Suisse a su bâtir une société durable d'un point de vue politique, économique et juridique. Elle est caractérisée par des comptes publics sains, un taux de chômage très bas (3.6% en février 2017) et un environnement garantissant une très forte sécurité juridique.

Évolution du secret bancaire et discrétion

Le traitement d'informations confidentielles fait partie intégrante de notre métier. La discrétion est notre devoir et votre droit. Cette confidentialité ne signifie pas anonymat absolu, mais constitue une garantie rigoureuse de protection de vos informations personnelles.

Depuis la loi fédérale du 8 novembre 1934, instituant le secret bancaire suisse et sanctionnant pénalement les banquiers qui le transgressent, la Suisse a su s'adapter aux nouveaux standards internationaux en matière de transparence.

Elle a ainsi signé le 16 mai 2014, la ‘Déclaration relative à l’échange automatique de renseignements en matière fiscale’ de l’OCDE. La Déclaration oblige les pays à mettre en œuvre une nouvelle norme mondiale unique relative à l’échange automatique de renseignements. Cette norme, élaborée par l’OCDE et approuvée par les ministres des Finances des pays du G20, oblige les juridictions à se procurer tous les renseignements requis auprès de leurs institutions financières et à les échanger automatiquement avec d’autres juridictions sur une base annuelle. Plus de 60 pays et territoires se sont engagés à adopter rapidement la norme.

Voir aussi : Echange automatique des renseignements (EAR).

En navigant sur ce site web vous acceptez nos Conditions d’utilisations et politque en matière de protection des données et de cookies .
Accepter